Afficher tout Émission Doublage Sous-titre Les chaînes

Vers la fin du dollars? Guerre biologique et nucléaire, les menaces chinoises sont-elles sérieuses?

Publié le 16 Jul 2021

Partager cette vidéo
Partager cette vidéo

Le conseil d'administration du Fonds monétaire international a approuvé la création de 650 milliards de dollars de droits de tirage spéciaux, DTS.

Ce montant historique représente plus du double du montant total des DTS créés depuis les débuts du FMI en 1944.

Et cette décision a été prise autant avec le soutien de l'administration Biden que celle du régime chinois.

Lundi, l'ancien président Trump a publié une lettre de l'ancien procureur fédéral William McSwain en Pennsylvanie.

McSwain a déclaré à Trump qu'il avait raison d'être contrarié par la façon dont les démocrates ont organisé les élections de 2020.

Mais ce qui a attiré l'attention, c'est le commentaire de McSwain sur le procureur général de l'époque, William Barr.

Dans une émission précédente, intitulée Bill Gates, BGI et vos données médicales, je vous parlais des liens et de l’accord de coopération entre la fondation de Bill Gates et la société chinoise BGI, la première entreprise au monde dans le domaine de la génomique.

Il y a quelques jours, Reuters a rapporté que « le géant chinois des gènes, BGI, récolte les données de millions de femmes » dans le monde au travers de test pré natal.

Wang Jian, le directeur de BGI, a déclaré en 2017 qu'au cours des 5 à 10 prochaines années, ils pourraient créer n'importe quelle vie avec des méthodes chimiques.

Selon lui, les progrès concernant la vie artificielle sont plus rapides que ceux de l'intelligence artificielle.

Il a décrit la « synthèse de gènes au niveau industriel », comment ils peuvent créer des bactéries en seulement 2 jours, à la fois de bonnes mais aussi, je cite ses mots, « de terribles ».

Il a également mentionné la création d'un virus et comment la guerre de l'être humain a évolué des armes froides, vers les armes chaudes, puis nucléaire et enfin biologique.

Par ailleurs, la chaîne d’un site de partage de vidéo vient de publier une vidéo explicite où la Chine menace le Japon d’attaque nucléaire si ce dernier envoie un seul bateau dans le cas d’une attaque contre Taiwan.

Cette chaîne possède 2 millions d’abonnés et la vidéo a été vu 2,37 millions de fois en quelques jours : dans le cadre du contrôle total de l’internet en Chine, cette vidéo n’aurait jamais atteint une telle audience sans être validée par les autorités.

La vidéo explique que depuis qu’elle a l’arme atomique, la Chine a promis de ne jamais utiliser cette arme contre un pays qui n’a pas l’arme atomique mais que désormais, sa politique sera de faire une exception pour le Japon.

Plus tôt cette année, la Chine avait déjà menacé l’Australie de riposte majeure avec des missiles à longues portées si elle intervenait pour défendre Taïwan
...
https://www.youtube.com/watch?v=i8vsM-fg...