Afficher tout Émission Doublage Sous-titre Les chaînes

Trump: "Notre mouvement ne fait que commencer" - l'administration Biden aussi!

Publié le 21 Jan 2021

Partager cette vidéo
Partager cette vidéo

Hier était une journée spéciale. La Maison Blanche a changé de propriétaire.

Le 20 janvier, à midi, le président Trump est retourné en Floride. Des partisans de Trump arrivés plus tôt, se tenaient des deux côtés de la rue, prêts à l’accueillir.

Un législateur de l'état de Floride a annoncé officiellement qu'il avait soumis un amendement pour renommer la route américaine 27 en Floride en l’honneur du président Trump.

À Joint Base Andrews, un point de transit vers la Floride, Trump a prononcé le dernier discours de son premier mandat présidentiel.

«C'est mon plus grand honneur et privilège d'avoir été votre président. Je me battrai toujours pour vous. Je vais regarder, je vais écouter… »

Ce fut un discours très court, moins de 10 minutes, mais Trump a évoqué plusieurs points clés.

« Donc c’est juste un au revoir. Nous vous aimons. Nous reviendrons sous une forme ou une autre. »

La question que tout le monde se pose alors : sous quelle forme pourrait-il revenir ?

Il y a quatre ans, Trump est entré dans le marais de Washington.

Ses efforts au cours des quatre dernières années ont permis à un plus grand nombre de reconnaître la vraie nature de ce marais.

Le vice-président Mike Pence, Mitch McConnell et John McCarthy sont les hauts responsables du Parti républicain.

Pourtant, aucun des trois ne s’est présentés à la cérémonie d'adieu à Andrews Air Force Base hier.

Au lieu de cela, le vice-président Pence s'est rendu à la cérémonie d'inauguration de Biden.

Avant son départ, Trump a également déclassifié une série de documents.

Dans l'un des documents, Christopher Steele, l'auteur de l'un des documents accusant Trump de « collusion avec la Russie », a admis en septembre 2017 qu'il avait divulgué son dossier en 2016 pour aider Hillary Clinton alors qu’elle était la rivale de Trump pour la présidence.

La télévision centrale de Chine (CCTV) a publié une information juste au moment où l'inauguration de Biden avait lieu.

Il s'agissait d’une annonce du porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

Ils ont imposé des sanctions contre 28 hommes politiques américains, les empêchant d'entrer en Chine, à Hong Kong ou à Macao.

Imposer des sanctions à une administration le jour de son départ est un terrible aveu de faiblesse.

Joe Biden a signé trois décrets dans les heures suivant son investiture.

Les 3 articles comprennent :

• imposer le port du masque et une distanciation sociale sur les propriétés fédérales

• un Décret exécutif sur «l'équité raciale» et «le soutien aux communautés mal desservies»

• et enfin Rejoindre l'Accord de Paris sur le climat

Trump avait quitté l'Accord sur le climat parce qu'il
...
https://www.youtube.com/watch?v=fpBnde6e...