Afficher tout Émission Doublage Sous-titre Les chaînes

Trump s'exprimera à CPAC - Toujours plus de censure : "Quand Harry devient Sally"

Publié le 23 Feb 2021

Partager cette vidéo
Partager cette vidéo

Odyssée : https://odysee.com/@Carrefoursdumonde:0?...

Telegram : https://t.me/CarrefoursduMonde


La CPAC, Conservative Political Action Conference,
est la conférence annuelle la plus importante pour les conservateurs américains.

Elle se tiendra cette année à Orlando, en Floride, du 25 au 28 février.

Le président Trump prononcera une allocution dimanche après-midi pour conclure l'événement, marquant également sa première apparition publique depuis son départ de la Maison Blanche.

Selon certaines sources, Trump prévoit de parler de l'avenir du Parti républicain et de sa présence en tant que leader clé du mouvement conservateur.

Hier matin, la Cour suprême des Etats-Unis a rejeté une série de poursuites contestant les processus électoraux de 2020 et les résultats des élections dans plusieurs États.

Dans le même temps, la Cour suprême a autorisé la divulgation des déclarations de revenus du président Trump et d'autres dossiers financiers aux procureurs de New York.

L'ancien président Donald Trump a déclaré à la suite de cette annonce que les responsables de New York enquêtant sur lui participaient à «la plus grande chasse aux sorcières politique de l'histoire de notre pays».

Le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, a réagi de manière agressive face à l'Australie, en représailles à sa récente loi exigeant que Facebook paie pour le contenu des nouvelles australiennes publié sur sa plateforme.

Ces représailles contre un pays en particulier ont soulevé le mécontentement de nombreux gouvernements du monde entier.

Au 20 février, 15 pays au total, dont les États-Unis, le Royaume-Uni, le Canada, l'Allemagne et la Pologne, étaient prêts à présenter de nouveaux projets de loi pour réglementer le fonctionnement de Facebook.

Le gouvernement polonais prépare un projet de loi visant à imposer une amende allant jusqu'à 13 millions de dollars pour chaque publication supprimée par Facebook à des fins politiques.

Toujours concernant la censure, Amazon a retiré de ses offres un livre qui traite des problèmes liés à l'idéologie transgenre.

L’auteur a déclaré qu’il n’avait pas été averti et que la société n’avait fourni aucune explication.

Le livre, «Quand Harry devient Sally: répondre au moment transgenre» de Ryan Anderson, a été retiré par Amazon vers le 21 février.

L'auteur, qui est président du groupe de réflexion Ethics basé à Washington et du Public Policy Center, n'a appris les faits que lorsque les gens l'ont informé qu'ils ne pouvaient plus trouver le livre sur Amazon.

Dans l’après-midi du 22 février, les liens d’Amazon vers les copies papier et électroniques du livre entraînaient des messages d’erreur.

Dans ce contexte de censure génér
...
https://www.youtube.com/watch?v=eYyqUtP4...