Afficher tout Émission Doublage Sous-titre Les chaînes

Trump bientôt de retour - Grâce à Biden, l'OPEP et la Russie contrôlent du marché mondial du pétrole

Publié le 08 Feb 2021

Partager cette vidéo
Partager cette vidéo

Dans un mouvement sans précédent, la Chambre des représentants des États-Unis a voté pour retirer la députée républicaine de Géorgie Marjorie Taylor Greene de deux comités.

La raison invoquait est qu'elle aurait publié des commentaires sur les médias sociaux prônant la violence et des théories du complot avant d'être élue au Congrès en novembre 2020.

Tous les démocrates et 11 républicains ont voté oui.

Marjorie Taylor Greene a donc été exclue du Comité de l'éducation et du travail de la Chambre et du Comité du budget.

Après le vote, Marjorie Tyalor Greene a déclaré aux médias devant le Capitole le 5 : "Je suis d'accord pour être expulsé de mes comités, car ce serait une perte de temps."

"Je me sens libre. Puisque les démocrates contrôlent à la fois la Chambre et le Sénat, les républicains n'ont de toute façon pas leur mot à dire dans les comités».

Dans une vidéo publiée en ligne, le fils de Trump a déclaré que les efforts de l'ancien président Trump pour défendre les intérêts des États-Unis se poursuivent.

Trump Jr. a appelé l'effort "un mouvement du peuple" et "un mouvement contre l'élite".

Il a dit que la vidéo est juste pour montrer à tout le monde que "nous n'avons pas encore fini".

C'est une phrase que Trump a déjà dite.

Trump Jr. a en outre expliqué dans la vidéo que la campagne n'est pas terminée et que "beaucoup de ces choses se préparent depuis un certain temps."

Il a déclaré que l'ancien président "allait toujours être dans ce combat" et que bien qu'il ait été confronté à de nombreux défis, "il continuera à avancer".

Auparavant, alors que Trump avait quitté Washington pour la Floride, il avait déclaré à ses supporters que lui et son équipe «reviendraient sous une forme ou une autre».

Trump était relativement discret depuis le 6 janvier.

Mais récemment, ses déclarations publiques se sont multipliées.

Son conseiller principal de longue date, Jason Miller, a révélé le 6 février que l'ancien président Trump envisageait de revenir sur les plateformes de médias sociaux, mais qu'il n'avait pas encore décidé laquelle utiliser.

L'ancien président Trump n'a pas exclu de créer sa propre plateforme de médias sociaux à l'avenir.

Dans l’arène médiatique, Fox News a soudainement annulé son célèbre programme "Lou Dobbs Tonight".

Le nombre moyen de téléspectateurs de Dobbs par émission était d'environ 300 000, ce qui reste un des meilleurs scores parmi les chaînes d'informations commerciales.

Cependant, son émission entraînait de grosses pertes pour Fox Business Network.

En effet, les grands annonceurs avaient peur des représailles et des boycotts possibles s'ils faisaient de la publicité dans l'émission.

Le p
...
https://www.youtube.com/watch?v=8QmfakKB...