Afficher tout Émission Doublage Sous-titre Les chaînes

Un scénario incroyable et pourtant possible pour le 6 janvier: Trump et Pelosi tous les deux "élus"

Publié le 04 Jan 2021

Partager cette vidéo
Partager cette vidéo

Odyssée : https://odysee.com/@Carrefoursdumonde:0?...
Twitter : https://twitter.com/CarrefoursM

Parlons d'un article paru à l’hiver 2019, « Se préparer à une élection présidentielle contestée: un exercice d'évaluation et de gestion des risques électoraux »:

https://lawecommons.luc.edu/cgi/viewcont...

Il a été écrit par Edward Foley, professeur et directeur du programme de droit électoral à l'Université de l'Ohio.

Il est également avocat et contributeur au Washington Post.

Bien que Foley se base à l’époque sur une candidature démocrate d’Elizabeth Warren, et non Joe Biden, son analyse s'est révélée incroyablement juste jusqu’à présent.

Il avait prévu l’avance de Trump le soir de l’élection, puis le passage en tête de Biden après le comptage de bulletin de votes contestés, la bataille juridique et finalement l’envoi au congrès pour l’état de Pennsylvanie de 2 séries de votes électoraux.

Alors voici comment, d’après son article de 2019, pourrait se passer la session du 6 janvier. Et le résultat est assez incroyable.

Mike Pence préside la session en tant que président du Sénat, tel que spécifié par la Constitution.

En commençant par l'Alabama et en continuant par ordre alphabétique, le comptage se déroule sans heurts jusqu’au premier état contesté.

Pence annonce qu'il a reçu deux soumissions prétendant être les votes électoraux pour cet État et que selon le paragraphe 15 du titre 3 du code des Etats-Unis, il doit le soumettre à la fois au Sénat et à la Chambre pour un examen séparé.

Le Sénat se retire donc de la chambre et vote pour accepter les votes électoraux en faveur de Trump, tandis que la Chambre vote simultanément pour accepter les votes en faveur de Biden.

Lorsque le Sénat retourne à la Chambre pour la reprise de la session conjointe, Pence annonce qu’étant donné que les deux chambres ne sont pas d’accord, aucune des deux soumissions ne peut être comptée.

Explosent alors des hurlements de protestations des démocrates dans la chambre, qui clament avec insistance que les votes électoraux portant le certificat du gouverneur doivent être comptés selon les termes du paragraphe 15 du titre 3 du code des Etats-Unis. Pence insiste.

C’est alors que Nancy Pelosi se lève pour prendre la parole.

Elle annonce que la réunion conjointe des deux chambres est suspendue, jusqu'à ce que Mike Pence soit prêt à modifier sa décision et à accepter les votes électoraux en faveur de Biden.

Lorsque Pence insiste sur le fait que Pelosi n'a pas le pouvoir de suspendre les travaux de cette manière, Pelosi déclare qu'elle demandera au sergent d'armes de la Chambre des représentants de renvoyer de force les sén
...
https://www.youtube.com/watch?v=W6p5VpyP...